Lenaf a trois principales missions : la recherche scientifique, la formation et  le service à la société.

Pour accomplir cette mission, LENAF poursuit huit objectifs à savoir :

Objectif 01. Etat de lieu de la recherche entomologique en R.D. Congo

  • Faire un état de lieu des résultats de la recherche entomologique en RDC depuis l’époque coloniale à nos jours : les avancées et défis à relever.

Objectif 02. Etude de l’état actuel de la biodiversité entomologique du Congo 

  • Inventaire, identification systématique et mise en place de collections d’insectes du Congo.

Objectif 03. Lutte contre les insectes nuisibles en agriculture, élevage et à l’homme

  • Inventorier les principaux ravageurs des cultures de la R.D. Congo ;
  • Inventorier les insectes nuisibles aux animaux d’élevage ;
  • Inventorier les insectes vecteurs de maladies chez l’homme ;
  • Faire des études bioécologiques afin de déterminer les facteurs qui favorisent leur pullulation ;
  • Faire les études de leurs impacts en agriculture, élevage et en santé publique ;
  • Mettre en place des stratégies de lutte contre les insectes nuisibles au Congo ;
  • Prévention et lutte contre les insectes exotiques envahissants ;
  • Mise en place d’un réseau d’alerte des menaces graves d’insectes nuisibles en collaboration avec les agriculteurs, les éleveurs et personnels de santé publique.

Objectif 04. Protection des insectes pollinisateurs et auxiliaires

  • Inventaire et étude bioécologique des pollinisateurs et des auxiliaires dans les systèmes agricoles du Congo ;
  • Etude d’impacts des pollinisateurs et auxiliaires sur les rendements de cultures ;
  • Etudier les facteurs qui menacent la survie des pollinisateurs et des auxiliaires ;
  • Mettre en place des systèmes de protection durable des pollinisateurs et auxiliaires.

Objectif 05. Valorisation et exploitation rationnelle des insectes comestibles

  • Inventaire et étude bioécologique des insectes comestibles par l’homme et les animaux d’élevage ;
  • Etudier les techniques de récolte utilisées par la population locale et leurs impacts sur les espèces prélevées et l’environnement ;
  • Mettre en place des techniques simples d’élevage rationnel en vue de préserver les espèces les plus exploitées et leurs écosystèmes.

Objectif 06. Préserver le rôle joué par les insectes sur l’environnement et le climat

  • Inventaire et étude bioécologique des insectes qui participent à la décomposition de la matière organique du sol ;
  • Etude des facteurs qui affectent la survie des insectes décomposeurs impliqués dans les cycles biogéochimiques régulateurs de changements climatiques ;
  • Mettre en place des systèmes de protection durable des insectes décomposeurs afin de garantir la stabilité des écosystèmes et lutte contre le changement climatique par le stockage du carbone organique dans le sol.

Objectif 07. Pratiques culturales et domestication

  • Inventorier les cutures vivrières classiques, sauvages et médicinales capables d’assurer la sécurité alimentaire et sanitaire de la population ;
  • Etude bioécologique des plantes sauvages alimentaires et médicinales pour leur future domestication ;
  • Mettre au point des techniques simples de production des matériels de propagation indemnes de germes des maladies et insectes ;
  • Mettre au point des pratiques culturales optimales pour la sédentarisation de l’agriculture.

bjectif 08. Formation et apprentissage

  • Vulgariser les résultats de recherche, former les personnes intéressées (institutions d’enseignement et recherche, sociétés…) et encadrer la population sur les moyens simples de lutte contre les insectes nuisibles et les techniques de protection des pollinisateurs et d’exploitation durable des insectes comestibles ;

              – Ateliers de formation sur l’élevage des insectes ;

              – Ateliers de formation sur la protection des insectes pollinisateurs et les auxiliaires ;

             – Ateliers de formation sur les techniques de lutte biologique.

  • Mise en place d’un Musée entomologique du Congo, une collection des différentes espèces des insectes du Congo.

Service Formation et Apprentissage (SFA)

Ce service est composé des chercheurs de laboratoire. Son rôle est de former les personnes intéressées (Personnel d’institutions d’enseignement et recherche, sociétés, …) aux différentes techniques mises en place par le laboratoire. Un autre rôle est l’organisation des journées scientifiques du laboratoire. Il est aussi chargé de gérer les collections d’insectes mises en place par le laboratoire.

Activités organisées : 

  • Ateliers de formation sur l’élevage d’insectes comestibles ;
  • Ateliers de formation sur la protection des insectes pollinisateurs et les auxiliaires ;
  • Ateliers de formation sur les techniques de lutte contre les insectes et autres arthropodes nuisibles en agriculture, élevage et santé humaine,
  • Exposition des différentes espèces d’ insectes et autres arthropodes collectionnés par le laboratoire.

LENAF  est composé  d’un conseil scientifique, d’une direction, d’un secrétariat  général , des unités de recherches et d’un service de formation et apprentissage.

  • Conseil scientifique du laboratoire : Est composé de tous les membres du laboratoire. IL est chargé d’étudier et de valider les projets de recherche élaborés par les unités de recherche et valider les résultats de recherches.
  • Le directeur de laboratoire : Il préside le conseil scientifique et veille au bon fonctionnement de laboratoire. Il veille à l’exécution des décisions prises par le conseil du Laboratoire et reste la seule personne habileté à engager le laboratoire auprès des autorités académiques et les partenaires externes.
  • Secrétariat général : Est composé d’un secrétaire et d’un comptable. IL assure la planification des activités de recherche, réunit les rapports des unités de recherche et les présente au chef du laboratoire. Il assure également l’administration et la gestion des fonds et ressources du laboratoire.
  • Unités de recherche : LENAF  comprend six unités de recherche. Chaque unité de recherche comprend un chef d’équipe, les chercheurs et les techniciens. Ils ont pour mission d’élaborer des projets de recherche qui seront déposés au secrétariat et amener au conseil du laboratoire par le chef du laboratoire ; exécuter les projets validés par le conseil du laboratoire.
  • Service de formation et apprentissage : Ce service est composé des chercheurs de laboratoire. Son rôle est de former les personnes intéressées (Personnel d’institutions d’enseignement et recherche, sociétés, …) aux différentes techniques mises en place par le laboratoire. Un autre rôle est l’organisation des journées scientifiques du laboratoire. Il est aussi chargé de gérer les collections d’insectes mises en place par le laboratoire.